La délivrance d'une femme enceinte

Vous n’osez pas le dire? Vous avez honte? Et pourtant c’est vrai, vous détestez être enceinte. Bienvenue au club!!

Il est important pour moi de partager avec vous mon histoire. Pendant longtemps je me suis sentie coupable et du coup je faisais semblant d’aimer être enceinte alors qu’en réalité, de mon côté, ce n’est vraiment pas une partie de plaisir!
 

Il est temps de vous en faire mon témoignage!

J’ai toujours rêvé d'être enceinte, dans ma tête, il était évident que tout se passerait super bien, ce serait génial de sentir ce bébé bouger, je me sentirais trop belle etc….

Mes premières craintes : la première question que l’on se pose c’est “est-ce que ca va marcher ?” Ce n’est pas évident et nous n’avons aucun contrôle là dessus. Et oui, ce n’est pas parce que nous sommes des femmes que nous sommes forcément amenée à être mère. Ayons consciente et rappelons nous qu’il s’agit d’une bénédiction et soyons reconnaissante de cela.

Je suis tombée enceinte pour la première fois, assez rapidement. Nous étions tellement contents tous les deux, tellement fiers. Nous nous sommes mis a faire des projets, à nous imaginer des tas de choses….Et puis, j’ai fait une fausse couche, le médecin me l’a annoncé le jour de l'échographie des 3 mois. Quelle dégringolade, quelle souffrance...Pendant un an nous avons essayé et chaque mois c'était une nouvelle épreuve, une nouvelle souffrance, un nouvel échec…

Et puis je suis tombée enceinte, j’étais ravie, c’était une délivrance mais j’ai réalisé que je déteste ça. Et j’ai eu honte. j’avais tellement désiré cette grossesse qu’il m'était impossible de détester et pourtant c’est ce qu’il se passait. Mes grossesses se sont toujours bien déroulées, je n’ai jamais eu de problèmes, mais je n’aime pas, voilà tout!

Vous a t-on déjà dit? “ oh la la, ma pauvre, tu es enceinte, ca doit être horrible” ou encore

 “Quelle horreur d’avoir un bébé dans son ventre, je te plains”

Personnellement, j’entendais plutôt “wahou, quel joli petit bidon!” “oh! il a bougé, c’est trop génial!” Et dans ma tête je me disais tout le contraire.

Nous avons le droit de ne pas aimer et il ne faut pas en avoir honte. Je n’aime pas voir mon corps changé, il se transforme tellement que je n’arrive plus à suivre, je ne peux plus faire mes lacets, ramasser un objet par terre, descendre les escaliers de face...Je ne vois même plus mes pieds!! Je ne pensais pas qu’il était possible d’avoir des jambes si lourdes à porter, des seins si énormes, un ventre si gros qu’on croirait à un ballon de basket caché sous le tee-shirt!

Bebe bouge et c’est rassurant mais en fait ca m’agace. Je vois mon ventre ondulé, ça me donne juste l’impression d’avoir un alien dans mon corps. Je suis confortablement installée dans le canapé et BIM un coup de pied dans les côtes, et BAM, un autre dans le dos...Oh oh oh, tu vas me laisser tranquille oui??!! Le pire, c’est quand vous êtes prête à dormir, vous vous prélassez dans votre lit et c’est là que bébé en profite pour commencer à danser dans vos entrailles! Mais oui c’est le moment!

Bref, finissons-en! Je te trouve admirable, toi qui aime tant porter un enfant, qui prend plaisir à chaque instant de la grossesse malgré les difficultés, les douleurs physiques que tu peux avoir...Bravo! Personnellement je n’y arrive pas et d’une grossesse à l’autre le constat est le même; j’ai le droit et je ne suis pas la seule alors il est temps de le crier haut et fort :

Oui, je n’ai pas honte de le dire : je n’aime pas être enceinte!